COCKTAIL “LA BELLE AMITIÉ FILLE/GARÇON”

COCKTAIL “LA BELLE AMITIÉ FILLE/GARÇON”

Les ingrédients nécessaires pour une amitié sans ambiguïté

Temps de préparation : Variable selon vos envies

Difficulté : Facile

Pour 2 personnes


Cette semaine, je vous ai concocté une de mes recettes fétiches, qui à coup sûr, animera vos apéros d’été. Entre débats enflammés et réflexions gourmandes, l’amitié qui danse entre les convives va nous dévoiler bien des secrets. 

Ce sentiment réciproque d’affection ou de sympathie, qui ne se fonde ni sur la parenté ni sur l’attrait sexuel, cause des troubles digestifs à la simple idée qu’il associe un garçon à une fille. Je ne parle pas ici de partager son verre, à ça non! Mais plutôt de fabriquer à deux ce petit cocktail du bonheur.


Avant de dresser notre beau mélange, voyons les ingrédients nécessaires à la préparation de notre apéritif :

  •      ➤  30 g de confiance
  •      ➤  25 g de liberté
  •      ➤  10 cl d’écoute
  •      ➤  1 cuillère à soupe de franchise
  •      ➤  2 cuillère à soupe de bienveillance
  •      ➤  2 cuillère à café de complémentarité

Etape 1 :

Dans un shaker, commencez par verser la base du cocktail : la confiance. Les amis avant tout! Que le soleil réchauffe le coeur ou qu’une tempête le foudroie, l’ami se doit de vous entourer qu’importe la météo. La loyauté et la fidélité accompagne la confiance afin d’entretenir, dans le temps, une amitié solide et pure. 

Etape 2 :

Ajoutez un brin de liberté, puis mélangez. Une amitié authentique n’a pas besoin de supervision quotidienne pour savoir si l’affection fait preuve de sincérité. En amitié, il n’y a pas de place pour la jalousie, la possessivité ou l’envie qui peuvent nuire à l’entente du couple. Votre ami(e) doit s’entendre un minimum avec votre petit(e) ami(e) et des limites établies permettent une harmonie au sein de vos diverses relations. Privilégiez la communication, n’ayez aucun secret! Un ami peut tout entendre. 

Etape 3 :

Une fois les deux premières étapes réalisées, ajoutez l’écoute et, par la même occasion, le partage. Le dialogue construit la relation. Un rapprochement a lieu lorsque deux personnes ont une affinité. Le problème étant de savoir si cette affinité reste amicale et sans arrières-pensées ou si la relation peut évoluer vers une belle histoire d’amour. L’ambiguïté cause bien des tourments dans l’amitié fille/garçon, d’autant plus quand les deux amis restent flous sur leurs intentions et leurs sentiments. Après une bonne discussion, en évoquant vos crushs du moment par exemple, le temps de l’incertitude, qui planait entre vous, peut définitivement s’envoler.

Etape 4 :

Une petite cuillère à soupe de franchise ne fait de mal à personne! Avec votre meilleur(e) ami(e), vous ne risquez rien. Vous pouvez tout lui dire, il ne juge pas, vous écoute et vous conseille. Il vous connaît vraiment pour ce que vous êtes, sans chichis, sans mystères et vous aime sans artifice. Vous n’avez pas besoin de vous cacher.

Etape 5 :

Ajoutez deux cuillères à soupe de bienveillance et de respect. L’amitié suppose le respect mutuel et l’acceptation des défauts au même titre que les qualités. Elle peut s’assimiler à la relation frère/soeur car le lien qui unit ces deux personnes peut devenir aussi fort qu’une relation fraternelle

Etape 6 :

Finissez par ajouter le principal, la complémentarité. Toute amitié débute par l’échange d’affinités : se taquiner, se confier, partager ensemble des points communs rapprochent deux personnes. Elles correspondent l’une pour l’autre, mais pour une raison que nous ignorons, nous nous fixons la limite de ne rester que des amis. Les raisons peuvent dépendre de chacun, soit l’autre nous déplait physiquement, soit un trait de son caractère ne nous convient pas pour aller plus loin, etc. Tant que les deux personnes s’accordent sur l’avenir de leur relation, aucune ambiguïté ne nuira au rythme établi.

Etape 7 :

Mélangez, secouez et versez dans un verre à cocktail avant de déguster sans modération. Votre relation prouve que l’amitié fille/garçon existe. Même si elle ne se résume pas à un long fleuve tranquille, votre lien solide peut résister à de nombreuses tempêtes. 

Etape facultative :

Après tant d’efforts, l’heure de savourer le cocktail approche. Vous pouvez ajouter une bonne dose de rigolade et un brin de folie pour la décoration. Mais attention, la limite entre l’amour et l’amitié fille/garçon peut s’avérer floue. Permettez que j’éclaircisse tout cela. D’abord, il n’y a pas de place pour l’attirance, si vous désirez votre ami(e), alors vos sentiments dépassent l’amitié. Aussi, si vous avez la manie de toujours penser à lui/elle, d’interpréter et vouloir connaître ses moindres faits et gestes, vous nourrissez une certaine obsession de l’autre, nuisible pour la construction d’une belle amitié. Enfin, il n’y a pas de place pour la vulnérabilité, si des mystères subsistent entre vous, l’attirance peut rapidement construire son nid. Si vous hésitez, que votre relation vous semble ambiguë, discutez-en. Votre ami(e) peut répondre à toutes les questions que vous vous posez. 

Petit mot de fin :

L’idée de comparer l’amitié à un cocktail ne se réduit pas à un simple amusement. Chaque relation trouve sa beauté dans l’unicité, au même degré qu’un cocktail ne pourra jamais calquer parfaitement une recette. Vous y ajoutez votre touche qui rend le tout plus beau.

Enfin, nous en revenons à la question de départ, est-ce que l’amitié fille/garçon existe? Vous l’avez compris, je considère qu’une femme peut devenir amie avec un homme sans arrières-pensées, tout comme un homme peut rigoler avec une femme sans la désirer. Sans cette possibilité, le monde ressemblerait à une forêt de prédateurs et de prédatrices prêt à tout pour rentrer victorieux de leur chasse. Alors, vivez votre vie, ne vous posez pas trop de questions et ayez confiance en vos amitiés!


Ainsi, j’espère que cet article vous a plu. Il inaugure le premier d’une longue lignée de défis. Avez-vous deviné quel défi Jennifer m’a lancé? (Dites-moi en commentaire, la réponse se trouve juste après.)

Pour les petits curieux, l’intitulé du défi :

« Écrire un article avec pour thématique « l’amitié fille/garçon » sans employer le verbe être« 

Défi relevé! 💪

N’hésitez pas à nous proposer d’autres défis d’écriture en commentaire.


🔸 Merci pour votre lecture. 

🔸 Si ce petit défi vous a plu, vous a touché ou vous semble incomplet, n’hésitez pas à partager votre avis constructif en commentaire. Nous serions ravies d’échanger avec vous sur ce sujet. 

🔸 En attendant vous pouvez nous suivre sur Instagram : @boomerangculturel

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une *.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.